Feuillet du 13 octobre 2019

FEUILLET PAROISSIAL HEBDO SEPTEMBRE 2019

Dimanche 13 octobre 2019

LAMPE DU SANCTUAIRE : Marcel Roy

 

INTENTIONS DE PRIÈRES ET DE MESSES

NOS DÉFUNTS

Dimanche 13 octobre à 9h30

Feu Yvonne et Émile Deblois – ses enfants

Feu Monique Bolduc-Boucher – un paroissien

Mercredi 16 octobre à 8 :30

Feu Rollande Clément – Ronald Clément

 

Dimanche 20 octobre à 9h30

Feu Albert Blondeau – Bernard et Hélène Blondeau

Feu Régent Fréchetteun paroissien

 

ÉVÈNEMENTS À L’AGENDA DE LA PAROISSE

1 Jour de l’Action de grâce à Saint Stanislas

Selon le calendrier officiel, le Jour de l’Action de grâce est programmé pour demain. Il importe de conserver à cette journée son orientation religieuse. Avec la permission des évêques, dans les diocèses du Canada, les chrétiens sont invités, ce jour, à développer leur sens de l’action de grâce, de remerciement et de reconnaissance envers Dieu, source de tout bien, dans sa bonté et providence infinies. C’est pourquoi une messe spéciale, au décor agro-pastoral, est célébrée aujourd’hui dans notre église, pour « rendre grâce » et souligner la bonté généreuse de Dieu, pour l’abondance et la diversité des produits alimentaires de nos zones rurales aux particularités essentiellement agro-pastorales.

2 Échos du diocèse

  • Signe d’espérance

Mgr l’Archevêque Luc Cyr a ordonné prêtre M. l’abbé Jean-François Pouliot vendredi 11 octobre à 19h00 dans la Basilique cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke. Le nouveau prêtre appartient à la communauté Marie-Jeunesse.

  • Fête de l’Action de grâces sous le registre familial

À l’Église Précieux-Sang de Sherbrooke, 785, rue Thibault, le jour de l’Action de grâce est célébré sous le registre d’une messe familiale à 10h30, au rythme des voix des enfants et parents et de la musique instrumentale (guitare, violon, accordéon et flûte, etc.) 

SOUFFLE DES PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect. :  2 Rois (5,14-17) « Il n’y a pas d’autre Dieu, sur toute la terre, que celui d’Israël. »

Psaume : 97(98) « Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations.» 

2ième lect. : 2 Timothée (2,8-13) « Si nous supportons l’épreuve, avec lui nous régnerons. »

Évangile : Luc (17,11-19)

« Et les neufs autres, où sont-ils? On ne les a pas vus revenir pour rendre grâce à Dieu ; il n’y a que cet étranger ! »

Méditation et réflexion du pasteur

 

Naaman ou le visage de notre reconnaissance humaine

1.En ce dimanche de l’action de grâce, la parole de Dieu nous parle de la bonté du cœur de Dieu. La maladie est d’emblée le contexte, mais non le seul, où tant de personnes font l’expérience de la bonté généreuse de Dieu, de sa présence et son action bienfaisantes. Dieu nous suit et accompagne dans les méandres de nos vies, nos activités et expériences humaines, heureuses et malheureuses. Sa présence est celle d’accompagnement positif, inspiré et commandé par son gros cœur épris d’amour divin, bienveillant, généreux, inclusif, empathique et compatissant, libre des mouvements émotionnels et des jugements négatifs.

2.Cette bonté divine du Père transparaît dans l’attitude et l’action apostolique de Jésus qui en est le révélateur et le témoin par excellence.  Dans son enseignement évangélique d’aujourd’hui, il fixe l’attention de ses auditeurs sur son geste habituel de guérison, en faveur des malades lépreux, comme lieu privilégié de de sa pratique et de son témoignage de cette grande qualité divine. Ce geste est évoqué aussi bien dans le second livre des Rois (5,14-17) que l’évangile de Luc (17,11-19). De 10 lépreux venus à sa rencontre, qu’il a accueillis avec amour et guéris, un seul, un étranger de surcroît, est revenu sur ses pas, pour dire merci et rendre gloire à Dieu pour sa guérison.

3.Naaman et cette autre lépreuse, probablement samaritaine, représentent le visage de notre reconnaissance humaine envers Dieu et ses multiples gestes et bienfaits de sa bonté, sans frontière. Et les neufs autres lépreux, aussi purifiés, que représentent-ils ? Ils représentent le pôle opposé de l’ingratitude. Où sont-ils ? Cette dernière question et la précédente, nous interpellent tous et requièrent des réponses claires et sans équivoque de chacun et chacune de nous tous. Dans nos parcours de vie, nous sommes parfois conscients des moments inoubliables, où nous avons expérimenté cette bonté et providence de Dieu à notre égard, et en ressentons encore peut-être les effets bénéfiques. Alors pourquoi n’avons-nous pas le courage de Naaman, ce lépreux syrien ou samaritain pour revenir sur nos pas de parcours pour dire simplement ce mot de reconnaissance : « Merci, mon Dieu, tu es si bon et si grand. Gloire à Toi. !»

Bernard Mutombo

 

 

 

 

 

Hits: 5

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!