Feuillet du 20 décembre 2020

FEUILLET PAROISSIAL ÉDITION SPÉCIALE DU TEMPS DES FÊTES

Dimanche 20 décembre – Noël 2020 et Nouvel An 2021

LAMPE DU SANCTUAIRE :
Monique Bourque Baron
– Mario Simard et Sylvie Tremblay

INTENTIONS DE MESSES POUR NOUS DÉFUNTS

Dimanche 20 décembre à 9h30
Yvan Blais – Albert Blais

Mercredi 23 décembre à 8h30
Lucette Dorval
– Parents et amis

Jeudi 24 décembre à 16h00
Kristina Blondeau 10e anniversaire  –  Parents et amis
Louisette Duchesne – Jean-Marie et enfants

Vendredi 25 décembre à 9h30
Louida Payeur – Parents et amis

Dimanche 27 décembre à 9h30
Jeannine Simard – Parents et amis

FAITS ET ÉVÉNEMENTS  SAILLANTS A L’AGENDA DE NOTRE PAROISSE

Installation de la Crèche et de l’Arbre de Noël 2020
Nos remerciements aux paroissiens et paroissiennes qui ont prêté mains fortes à M.et Mme BOUFFARD Alphonse et Ghislaine, responsables de la décoration de notre église paroissiale, pour l’installation de notre belle Crèche et du Sapin de Noël. Cette année il n’y aura malheureusement ni Crèche vivante ni Jeu de rôles des enfants-anges et bergers, en raison des consignes restrictives de sécurité sanitaire.

Paniers de Noël : rappel aux retardataires.
Samedi dernier 19 décembre, date de livraison des paniers de Noël aux personnes dans le besoin de notre communauté municipale. C’est un rappel aux personnes inscrites sur la liste des requérants mais non encore servies. Prière de recontacter M. Normand Fréchette, Grand Chevalier des Chevaliers de Colomb : Tél : 819 565-2871

Une année spéciale dédiée à Saint Joseph du 8/12/2020 au 8/12/2021. Avec sa Lettre Apostolique Patris corde (avec un cœur de père), le pape François rappelle le 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église universelle. À cette occasion, il a décrété de dédier une «année spéciale à Saint Joseph», qui se tiendra du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021.

 

SOUFFLE DE LA PAROLE DE DIEU; Noël et Nouvel An.

1ère lect.: Sam (7.1-5.8-12.14.16): Soins du Temple du Seigneur, un souci constant du roi David.

Psaume: 88(89): Dieu mon roc et mon salut.

2ième lect.: (Romains 16(25-27): Christ, révélateur du mystère de l’amour de Dieu.

Évangile: Luc (1,26-38) L’Ange Gabriel annonce à Marie que Jésus, Dieu fait homme, naîtra de son sein par la volonté de Dieu et la puissance de son Esprit Saint pour le salut de l’humanité et sa libération des forces des ténèbres.

POINT DE MÉDITATION

SI ON LUI DONNAIT AINSI PLUS D’ESPACE ET DE TEMPS…

Quand on lui donne de l’espace, l’âme se réjouit.» (Thomas Moore, Méditations,1940, p.4)

  1. Cette citation de l’illustre homme politique, penseur humaniste et grande figure religieuse britannique doit nous interpeller. Elle invite en effet notre conscience individuelle à s’arrêter un instant, de se retirer du train de nos modes de vie, pour se concentrer et placer son focus sur une kyrielle d’attitudes, gestes, actes, comportements et occupations devenus rituels, surtout en ce temps des préparatifs compulsifs et stressants des fêtes de Noël et du Nouvel An. En contexte de grave crise sanitaire que nous impose la pandémie meurtrière Covid-19, plusieurs font preuve d’imagination créatrice pour célébrer quand même ces fêtes sobrement et dans le respect des consignes de sécurité sanitaire. À l’approche de Noël, plusieurs de nos paroissiens et paroissiennes sont sans doute matériellement prêts à fêter leur «Noël». Leurs résidences se sont déja transformées en faisceaux ardents de jeu de lumières et de couleurs merveilleuses, qui créent une ambiance festive artificielle. Sans oublier les décors intérieurs dominés par les sapins de Noël, au pied duquel sont déposés cette année quelques cadeaux de Noël seulement pour un nombre restreint de membres de famille. Covid-19 impose sa règle tyrannique de restriction des contacts et fragilise ainsi nos liens même familiaux.
  2. Mais qu’en est-il de nos âmes? Sont-elles aussi prêtes à se laisser embraser par le feu de l’amour de l’Enfant Jésus qui va bientôt frapper à la porte non seulement de nos domiciles, mais surtout à celles de nos cœurs? Avec quelles dispositions d’âme et de cœur, allons-nous très bientôt accueillir le fils de Dieu qui vient à notre rencontre, sans rendez-vous, sans précisions ni du moment, de circonstances de lieu, de manière et de modalité. Dans ce contexte, si chacun et chacune de nous tous, pouvait donner autant d’espace, de temps, d’énergie, d’ardeur et déployer autant d’effort de créativité pour soigner son âme ou de son cœur, cette dimension intérieure et spécifique de notre être humain, il s’ouvrirait, sans beaucoup de misère, à l’Esprit de lumière de Dieu-Père, qui sans cesse nous recrée tous à son image et nous reconfigure en sa dignité divine, avec l’avènement de son Fils dans notre monde et histoire. Dès lors les divers espaces de notre vécu humain, de nos actions, rencontres, occupations, manifestations festives n’ont leurs significations profondes que s’ils sont des occasions propices, offrant aux différents acteurs et participants, des opportunités de rencontrer Dieu, de Le découvrir et connaître à travers les visages des autres, à travers les séquences et expériences vécues et partagées ensemble en cette période d’insécurité sanitaire mais aussi d’espérance de Noël 2020.

Bernard Mutombo

Feuillet du 20 décembre 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vues : 16

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!