Feuillet du 4 octobre 2020

FEUILLET PAROISSIAL
DU DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020

27e Dimanche du temps ordinaire  

LAMPE DU SANCTUAIRE :
Noël BOUCHER
– Thérèse et enfants

INTENTIONS DE MESSES POUR NOUS DÉFUNTS
Dimanche 4 octobre à 9h30
Noël BOUCHER – Thérèse et enfants

Mercredi 7 octobre à 8h30
Malades de la paroisse

Dimanche 11 octobre à 9h30
André LAVALLIÈRE, 7e anniv. – Cécile Lavallière
Jules Cadorette, 1er anniv. – Sylvie et les enfants

Mercredi 14 octobre à 8h30
Florence Charland – parents et amis

Dimanche 18 octobre à 9h30
Yvonne Couture Deblois 20e anniv. – Adrienne et Marie-Claire
Paul Émile Deblois – Adrienne et Marie-Claire

Mercredi 21 octobre à 8h30
Gaston Grimard – parents et amis

Dimanche 25 octobre à 9h30
Paul Émile Deblois – Marie-Claire
Diane, Armand et Lilianne – Marcel Roy

Mercredi 28 octobre à 8h30
Jacques Talbot – parents et amis

 

FAITS ET ÉVÈNEMENTS SAILLANTS À L’AGENDA

Baptêmes d’enfants:

  1. Ryan Lacharité, fils d’Éric Lachance Lacharité et
    Anne-Julie Nadeau Dion à 11h00
  2. Florence Véronique Marie Bergeron, fille de Jean-Philippe Desloges Bergeron à 13h00

 

Triste nouvelle du décès de Monsieur l’abbé Charles-Eugène Hamel. Décès survenu le 25 septembre 2020 au CHUSSS de l’Estrie à l’âge de 77 ans. Sa dépouille  sera exposée à la chapelle ardente de l’église Saint Jean Baptiste à Sherbrooke le 17 octobre de 9h00, suivi de la messe des funérailles à 11h30.

  

SOUFFLE DES PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect : Isaie ( 5, 1-7) J’attendais de beaux raisins de ma vigne, pourquoi en a-t-elle donné de mauvais?»

Psaume : 79 (80 ) : « La vigne du Seigneur de l’univers, c’est la maison d’Israël »

2ème Lect. Philippiens ( 4, 6-9 ) : « Ne soyez inquiets de rien, mais en toute circonstance, priez et suppliez.»

Évangile Matthieu ( 21, 33-43 )
« Voici l’héritier: venez ! Tuons- le, nous aurons son héritage .»

 

DE LA BONTÉ DE DIEU A L’INGRATITUDE HUMAINE

La parole de Dieu de ce dimanche m’a fait penser à bien des personnes, dont les noms atypiques comme Dieudonné, Lachance, Lacharité ou encore, Bunkete (Labonté), Nsadia Mambote (personne de bien) dans ma langue maternelle. Les porteurs de ces noms sont rarement renseignés sur les contextes, les circonstances et événements à l’origine de leurs noms. Ces types de noms sont souvent les lieux d’identification, de fixation et de mémoire collective de sa famille ou de son groupe d’appartenance. Ils renvoient dans bien des cas à une communauté de destin, d’histoire et destin de ce groupe et ses membres.

La parole de Dieu de ce dimanche nous renvoie à la parabole d’un riche propriétaire de la vigne, plein de bonté, d’un coeur généreux et soucieux du bien-être d’autres gens de son milieu. Ce qui va le pousser à faire bénéficier aux fermiers de sa région les gros capitaux investis dans sa grande concession de vigne, de manière à les aider à gagner aussi de l’argent et d’améliorer leurs conditions de vie. Mais ce riche propriétaire de vigne a vécu hélàs une bien triste et douloureuse expérience avec ses vignerons. Ces derniers, habités par des désirs cupides et des convoitises meurtrières se rebellent contre leur maître et poussent leur folie meurtrière jusqu’ à l’assassinat du fils héritier du propriétaire dans l’intention malveillante de s’emparer de son domaine pour l’exploiter à leurs propres intérêts.

La parabole des vignerons homicides nous invite à nous questionner, sur nos attitudes qu’il nous arrive souvent d’adopter et d’opposer, comme chrétiens et chrétiennes aux signes manifestes de la bonté de Dieu, dans nos parcours de vie. Avons-nous le sentiment d’être parmi ces vignerons aux intentions malveillantes et criminelles?

Mutombo M.Leng Leng

Feuillet du 4 octobre 2020

 

 

Vues : 37

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!