Feuillet du 16 mai 2021

FEUILLET PAROISSIAL du 16 mai 2021
ASCENSION DU SEIGNEUR, B

LAMPES DU SANCTUAIRE :
9  mai : Gérald Maher
16 mai : France Bresse
23 mai : Gaby Breton
30 mai : Famille Blais-Gagnon

INTENTIONS DE MESSES POUR NOS DÉFUNTS

Samedi 15 mai 2021 16h00
Jean-Hubert Talbot – Diane Talbot

Dimanche 16 mai 2021 9h30
Émile et Yvonne Deblois – Adrienne et Marie-Claire
Jeannine Blais-Gagnon 1er anniversaire  – Jacqueline et Gérald Maher

Samedi 22 mai 2021 16h00
Florence Charland – Parents et Amis
Ange-Aimée Payeur – Parents et Amis

Dimanche 23 mai 2021 9h30
François Bouffard – Alphonse Bouffard
Jim McElreavy – Parents et Amis

Samedi 29 mai 2021 16h30
Thérèse Talbot-Payeur – Sylvie Payeur
Louida Payeur – Parents et Amis (Anne)

Dimanche 30 mai 2021 9h30
Denise, Réjean, Roger Hébert – Monique Hébert
Cécile Dubreuil-Demers – Conrad Demers

ÉVÉNEMENTS À L’AGENDA DE LA PAROISSE

– Aujourd’hui 7e dimanche de Pâques 16 mai: solennité de l’Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ : invitation à travailler fort et à transformer nos réalités et ouvrages dans ce monde de manière à les élever vers le Seigneur et les réalités de son royaume des cieux, desquelles ils reçoivent leur sens et consistance.

-Samedi le 22 mai et dimanche le 23 mai: Sacrements du Premier pardon et de la Première communion solennelle des jeunes,

-11 jeunes de notre paroisse inscrits pour les années 2020 et 2021 au parcours de catéchèse d’éveil à la foi qui n’ont pas pu clôturer leur parcours à cause de la pandémie Covid-19, auront enfin la joie de célébrer les sacrements de leur Premier pardon le samedi 22 mai à partir de 14h00 et de leur Première communion solennelle à la messe de dimanche le 23 mai 2021 à 9h30.

-Retour à la pleine capacité d’accueil de 100 personnes dans nos églises de Sherbrooke.

– Appel du Pape François aux fidèles catholiques à prier pour la fin de la pandémie Covid-19.

Le Saint Père le pape François a invité les fidèles catholiques et les personnes croyantes de bonne volonté à beaucoup prier ce mois de mai, consacré à la dévotion mariale, pour la fin de la pandémie Covid-19. D’autant plus que celle-ci continue d’endeuiller l’humanité entière dans le monde, en crachant son venin de la mort et de la désolation; de paralyser les activités de divers secteurs de la vie politique, économique, sociale, culturelle et religieuse.

SOUFFLE DES PAROLES DE DIEU

1ère Lect. Actes (1,1-11) « Il est monté sur la hauteur»

Psaume 46 (47) : « Dieu s’élève parmi les ovations et aux éclats du cor »

Éphésiens (4,1-13) : « Vous conduire de manière digne de votre vocation.»

Évangile Marc (16,15-20

SIGNES D’UN ÉCHEC OU DU SUCCÈS D’ÉVANGÉLISATION AUJOURD’HUI.

La parole de Dieu de ce dimanche nous invite à nous interroger sur la situation, les conditions et les défis de l’accomplissement de notre mission commune essentiellement évangélique aujourd’hui. Que dire des chances de succès de cette mission dans le contexte du monde d’aujourd’hui, plus sécularisé, alimenté par le pluralisme des courants de pensées, d’idéologies et de croyances? Que l’on soit prêtre, pasteur, religieux, religieuse ou laïc, nous sommes tous acteurs primordiaux de cette mission commune; nous ne sommes guère et nous sommes tributaires de l’expérience apostolique de l’église chrétienne en ses débuts. Comme les apôtres, il nous arrive de vivre des moments d’hésitation, de doute, d’incertitude et de manque de confiance et d’assurance, concernant les conditions et défis de la mise en pratique de l’impératif évangélique dans notre vie et nos milieux d’engagement. De nos jours la situation et les conditions de l’oeuvre évangélique, le rôle de ses héraults poussent d’aucuns au scepticisme, cautionnant la thèse défaitiste et démobisatrice d’essoufflement et de déclin irréversible de cette oeuvre,

En appui de cette dernière opinion, des phénomènes et signes annonceurs qui s’affichent au tableau de bord de nos activités et pratiques des signaux de détresse et d’alarme: diminution des effectifs des fidèles pratiquants et des personnes ressources engagées à titre de bénévole, baisse des ressources financières, vieillissement du personnel pastoral ecclésiastique et laïc, fermeture des lieux de culte, désengagement.. Pour ne citer que ceux-là.

En dépit de ces signes d’alarme , Jésus, le maître-initiateur et notre coacher dans le cadre de sa mission évangélique, nous exhorte encore aujourd’hui à nous reconnecter à son Esprit de ressuscité pascal, pour ranimer notre espérance, à nous inspirer de son souffle créateur, pour imaginer, réinventer les stratégies, les voies et outils d’une nouvelle évangélisation qui soit en prise avec les réalités, les besoins et les aspirations de nos contemporains.

Bernard Mutombo

Feuillet du 16 mai 2021

Vues : 22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!