Feuillet du 29 septembre 2019

FEUILLET PAROISSIAL HEBDO SEPTEMBRE 2019

Dimanche 29 septembre 2019  

LAMPE DU SANCTUAIRE : Gaby Breton

 

INTENTIONS DE PRIÈRE ET MESSES

NOS DÉFUNTS

Dimanche 29 septembre à 9h30 

Feu Gabriel  Gagnon : Lessard-parents et amis

Mercredi 2 octobre à 8h30

Feu Paul-Émile Deblois : Lucille Bisson Gagnon

Dimanche 6 octobre à 9h30

Feu Stéphane et Denis Blais : Jacqueline Maher

Feu André Lavallière : la famille

À CÉLÉBRER

ÉVÈNEMENTS À L’AGENDA DE LA PAROISSE

1 Collecte pour les besoins de l’Église.

Chaque année, les évêques du Canada lancent en ce dimanche  un appel pour  l’aide financière. Cette collecte aide chaque diocèse à s’acquitter de sa contribution annuelle à la Conférence épiscopale  nationale  et à son assemblée épiscopale régionale  respective (de l’Atlantique, du Québec, de l’Ontario et de l’ouest.)

2 Visite et hommage à nos défunts du cimetière Saint Stanislas  d’Ascot Corner. Ce dimanche 29 septembre 2019 à 13h30, il va y avoir une célébration rituelle funéraire, sans messe, pour les défunts de notre paroisse.
Cet événement communautaire, que l’on voudrait désormais annuel, se déroulera cette année de 13h30 à 14h15, en plein air, au Cimetière de la paroisse. Les familles d’Ascot Corner et d’ailleurs intéressées, ayant fait enregistrer quelques noms de leurs proches défunts,  auront l’opportunité de se rassembler en ce lieu, (si le beau temps le permet) pour une célébration communautaire de la parole de Dieu, la prière à l’intention de leurs défunts ainsi que pour le recueillement et  le dépôt des fleurs sur les tombes de leurs proches défunts, en  signe de communion avec eux.

Les membres des familles intéressées qui voudraient faire enregistrer les noms de leurs proches défunts plus récents, décédés surtout en 2018 et 2019, sont priés de s’adresser à Mme Jacqueline Blais Maher:
Tél 819-564-8378 ou au secrétariat de la paroisse au 819-562-6468

Notez que la liste des personnes enregistrées sont valables et pourront servir à la messe de tous les fidèles défunts prévue en principe le samedi 2 novembre,  mais qui aura lieu le 31ième dimanche, le 3 novembre 2019.

 

SOUFFLE DE LA PAROLE DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect.: Amos (6,1.4-7) : « La bande des vautrés n’existera plus. »

Psaume 145 (146) : « Chante mon âme, la louange du Seigneur.»

2ème lect.: Timothée (6,11-16) : « Garde le commandement jusqu’à la manifestation du Seigneur. »

 Évangile  Luc (16,19-31) : « Tu as reçu le bonheur, et Lazare, le malheur. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance.»

 

Méditation partagée de la parole de Dieu.
GENS AUX MODES DE VIE DORÉS  ET TRANQUILLES

  1. La parole de Dieu de ce dimanche nous interpelle sur nos styles et trains de vie. Le prophète Amos revient pour nous décrire et stigmatiser l’aisance, le confort, la sécurité et la tranquilité apparentes de certains styles de vie observés, à son époque, caractérisés notamment par la recherche du confort mobilier et immobilier, les repas de gala copieux, aux viandes d’agneaux et de vaux, aux vins capiteux et enivrants, au rythme de la musique de harpe, de violon et de guitare. Les coeurs des partisans de ces modes de vie sont absolument insensibles et apathiques aux souffrances des autres. «Ils boivent le vin à même les amphores, ils se frottent avec des parfums de luxe, mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël», écrit Amos. «À l’opposé, une catégorie majoritaire de personnes, dont Lazare de l’évangile de Saint Luc est le prototype.  Plus démunies, sans revenus consistants, pauvres, affammées et vulnérables, ces personnes peinent à se nourrir et  à subvenir à leurs besoins vitaux et à survivre dans une société pourtant d’abondance,de consommation massive et de gaspillage.
  2. Devant ce tableau désolant de la société juive de son époque, qui est pareille à notre société actuelle, à certains égards, Jésus nous interpelle dans son épiscode évangélique du rapport entre l’homme riche et du pauvre Lazare. Quelles que soient nos conditions de vie sur cette terre, que l’on soit riche ou pauvre, tous nous sommes appelés à un moment donné, à mourir et à quitter nos châteaux de confort en briques et pierres ou d’infortune en bois et terre ainsi que nos trains de vie d’aisance ou de misère dans ce monde. C’est alors que nous réalisons, à la lumière de la parole de Dieu d’aujourd’hui, que la finalité et le sens de notre vie humaine ne coïncident forcément guère avec la possession et le cumul des fortunes et biens matériels, signes objectifs de la réussite et prospérité  de notre vie terrestre.  Le sens ultime de notre vie, comme nous le révèle Saint Paul, se cache plutôt, avec Jésus, en Dieu, maître de notre existence et  source, dans sa bonté providentielle, de tous les biens que nous sommes en mesure d’acquérir dans ce monde. N’attendons donc point uniquement que quelqu’un, un proche de la famille revienne du séjour des morts pour nous en aviser. Notre responsabilité personnelle est plutôt engagée. Confions-nous donc à la parole de Dieu, aux messages des prophètes parmi nous, des hommes et femmes de nos familles et communautés, habités par la sagesse de Dieu, pour nous laisser instruire. Écoutons-les avec attention afin de sauver nos vies des moments tragiques de la catastrophe et des douleurs.

Bernard Mutombo

Homélie, 26ème dimanche du Temps ordinaire, C, du 29 septembre 2019,

en l’église Saint-Stanislas d’Ascot Corner.

Feuillet paroissial du 29 septembre 2019

Hits: 8

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!