Feuillet du 8 novembre 2020

FEUILLET PAROISSIAL
DU DIMANCHE 8 NOVEMBRE 2020

32e Dimanche du temps ordinaire  

LAMPE DU SANCTUAIRE :
Sonia Morin –
Faveurs obtenues

INTENTIONS DE MESSES POUR NOUS DÉFUNTS

Dimanche 8 novembre à 9h30
Louida Payeur – Parents et amis
Roger Hébert – Monique Hébert

Mercredi 11 novembre à 8h30
Lucette Dorval – Parents et amis

Dimanche 15 novembre à 9h30
Ange-Aimée Payeur – Parents et amis

Mercredi 18 novembre à 8h30
Cléophas Bastonnais – Parents et amis

Dimanche 22 novembre à 9h30
Louisette Duchesne 5e anniversaire – Jean-Marie et enfants

Mercredi 25 novembre à 8h30
Thérèse Talbot Payeur – Parents et amis

Dimanche 29 novembre à 9h30
Marc Bresse et Solange Saucier Morin – Sonia Morin

FAITS ET ÉVÈNEMENTS SAILLANTS À L’AGENDA
1. Bienvenue à l’hiver!

Au moment où j’écris cette page, les premiers flocons de la neige, dans sa belle parure d’une blancheur toujours plus éclatante, sont en train de tomber de part et d’autre des côtes de de la Commune d’Ascot-Corner. C’est l’hiver qui annonce ainsi ses couleurs. Sera-t-il plus doux ou plus glacial?  Je ne sais pas répondre avec précision à la question. Ce qui est certain, c’est que  l’hiver 2020  coïncide avec la pandémie Covid-19 qui sème la mort et la désolation dans de nombreuses familles et communautés du Québec, Canada et  d’autre pays du monde entier. Puisse l’avènement de cette nouvelle saison être porteuse de l’espérance de  vie et de bonne nouvelle de la fin de cette maladie dévastatrice.

Nous voulons également, pour une raison pastorale et conformément à l’habitude instaurée dans notre paroisse nous souvenir de TOUS NOS FIDÈLES DÉFUNTS. Cette solennité intervient chaque année le 2 novembre. Le message auquel cette fête ouvre nos cœurs, c’est que l’amour infini de Dieu  réussit, avec la résurrection de Jésus notre Seigneur, l’horizon obscur de la mort d’un être humain. Et ranime en chaque chrétien l’espérance de la plénitude de vie  auprès de Dieu en et par Jésus, sorti vainqueur du tombeau. 

  1. Message du Pape François pour la 4ème journée mondiale des pauvres, le 15 novembre 2020. « Tends ta main au pauvre » (Si 7, 32)

« Tends ta main au pauvre » (Si 7, 32). La sagesse antique a fait de ces mots comme un code sacré à suivre dans la vie. Ils résonnent encore aujourd’hui, avec tout leur poids de signification, pour nous aider, nous aussi, à concentrer notre regard sur l’essentiel et à surmonter les barrières de l’indifférence. La pauvreté prend toujours des visages différents qui demandent une attention à chaque condition particulière: dans chacune d’elles, nous pouvons rencontrer le Seigneur Jésus qui a révélé sa présence dans ses frères les plus faibles (cf. Mt 25, 40).

DE RETOUR PARMI NOUS

C’est avec une grande joie que notre communauté chrétienne accueille notre frère et ami Jean Pierre Beaudoin, Conseiller à notre Mairie, avec sa tendre épouse France Tardif, après un long séjour de soins médicaux dans une institution de santé dans la ville de Québec. Jean Pierre rend grâce à Dieu de lui avoir accordé le souffle de vie et  la grâce de revenir chez lui à la maison où il poursuit, dans le recueillement, sa convalescence.

 

SOUFLE DES PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère Lect.   Sagesse(6,17-16): «La sagesse est resplendissante pour ceux qui l’aiment; elle se laissent trouver  par ceux qui la recherchent.»

Psaume 62(63) : « Mon âme a soif de Toi, Seigneur, mon Dieu.»

2ème Lect. Thessaloniciens ( 4,13-18)

 « Ne pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort.»

Évangile : Matthieu ( 25, 1-13): « Le Royaume des Cieux est comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leurs lampes pour sortir à la rencontre de l’époux.»

SAGESSE, DÉSIR,  ATTITUDE ET QUÊTE

  1. Une personne sage est souvent confondue avec quelqu’un d’intelligent doué, avec un esprit éveillé et lucide. Les deux facultés humaines procèdent pourtant sur des registres différents, notamment la raison et la vertu, respectivement inspirées de la faculté discursive et analytique  d’une part, et l’intime conviction  intérieure,  fortement articulée sur l’expérience de vie d’autre part.
  2. La parole de Dieu de ce dimanche se focalise particulièrement sur la sagesse reçue comme un don gracieux de l’esprit de Dieu. Celle-ci est décrite comme une réalité, faculté, mais bien plus une  vertu, voire  attitude contemplative resplendissante d’un désir, d’une soif et d’une quête qui procurent  le sourire à tous ceux qui la recherchent et l’apprivoisent. « Je crie  de joie l’ombre de ses  ailes.»,  «La joie sur les lèvres, je dis ta louange», nous révèle le psaume 62 du jour.
  3. La sagesse instruit, éclaire et guide ses détenteurs et les aident à se libérer de l’ignorance sur bien des problèmes énigmatiques de leur existence, telle que la mort. Elle leur confère la capacité d’en anticiper des solutions pratiques et efficaces, à l’instar des filles sages en attente d’époux aux noces. Ses bénéficiaires sont par ailleurs habités par l’espérance, les mettant à l’abri du doute, de l’incertitude et du désarroi face à diverses situations de crise.

 Bernard Mutombo

Feuillet du 8 novembre 2020

 

 

 

 

Vues : 36

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!