Feuillet du 12 août 2018

Dimanche  – 12 août 2018 année (B). 19e dimanche du temps ordinaire.

LAMPE DU SANCTUAIRE  du 12 août : un ami de la paroisse.

INTENTIONS DE PRIÈRE.

 NOS DÉFUNTS.

 

Dimanche 12 août :

9 h : Feu Yvan Blais – Albert Blais.

 

Dimanche 19 août :

9 h : Feu Adélard Vachon – parents et amis.

 

ÉVÈNEMENTS  À CÉLÉBRER.

 

12 août 2018 à 11 h : Baptême de William Messier, né le 27 décembre 2017, fils de Carole-Ann Savoie et Antony Messier.  Célébrant : Père Jean Marc Grégoire, missionnaire Mariannhill.

 

19 août 2018 à 11 h : Baptême de Romy Marie-Noël Blais, née le 24 décembre 2017, fille de Lise-Anne Mac Eachern et Jean-Pascal Blais.  Célébrant : Abbé Claude Laberge.

 

 Votre pasteur Bernard Mutombo en vacances du mercredi 1er août au jeudi 23 août 2018.

 

PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE.

 

1ère lecture: Rois 19,4-8.

« Lève-toi et mange.» Fortifié par cette nourriture, Elie marcha  quarante jours et quarante nuits jusqu’à l’Horeb la montagne de Dieu.»

 

Psaume 33(34) : « Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur.»

 

2e  lecture:  Éphésiens 4,30-5,2   « Vivez dans l’amour comme le Christ.»

 

Évangile  Jean 6,41-51  

« Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.»

 


Paroisse St-Stanislas.

Ascot Corner.

 Vous l’avez certes remarqué, lors des 21 et 22 juillet dernier le joyau d’Ascot Corner a subi une cure de rajeunissement, l’église s’est refait faire une beauté.  L’extérieur a entièrement été nettoyé.

En mon nom personnel, je tiens à remercier sincèrement toutes les personnes qui ont pris part à cette activité.

Voici ces personnes : Monsieur Martial Corriveau qui nous a gracieusement offert la nacelle, Transport JF qui s’est chargé du transport sans frais de celle-ci, Monsieur Gaston Bresse, Monsieur Jean-Pierre Beaudoin et son épouse Madame France Tardif qui a pris soin de nous avec de petites collations très appréciées, Monsieur Denis Demers et moi-même.

Merci !

 

Nicolas Poulin.

Président de l’assemblée de la Fabrique St-Stanislas.

  

Voici un règlement qui est difficile à faire respecter pour le Cimetière Saint-Stanislas d’Ascot Corner.

Aménagement.

Aucun ouvrage funéraire ne peut être érigé ou déplacé sur un lot ou carré d’enfouissement sans l’autorisation préalable et expresse de la fabrique. Le concessionnaire ne peut procéder à l’identification du lot ou du carré d’enfouissement sans l’approbation préalable de la fabrique. Aucune délimitation par une clôture, une haie, des chaînes ou tout autre moyen n’est autorisée.

Il ne doit y être déposé, semé ou planté ni bouquet, ni arbuste, ni arbre et la surface doit être entièrement recouverte de gazon.

La fabrique peut enlever sans préavis et aux frais du concessionnaire, toutes plantes ou toute délimitation qui nuirait aux activités d’entretien ou jugées inappropriées.

Le dépôt ou l’installation d’arrangements floraux sur le monument est permis  sous réserve de l’article 6.2 du présent règlement.

Il est défendu de rehausser le sol de quelconque manière sur un emplacement funéraire ou une partie de celui-ci.

Tous les règlements sont disponibles sur demande.

Voir à contacter le responsable du Cimetière et merci de votre compréhension.

Michel Lessard, 819-563-5349.

    

 Une occasion ratée.

Un ange lui apporte de la nourriture et lui dit : Lève-toi et mange! Cet homme-là n’est-il pas Jésus, fils de Joseph? Nous connaissons bien son père et sa mère… Je suis descendu du ciel » Ont-ils écouté Jésus ?

«Certes, personne n’a jamais vu le Père… je suis le pain de la vie… si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement… c’est ma chair ».

Nous sommes en face d’un dialogue avec questions et réponses et non pas un échange. On murmure, on objecte, c’est tout ce que l’on fait avec Jésus. On ne veut pas aller plus loin… On aimait interroger Jésus, mais ici on murmure… Ce n’est que le fils de Joseph….

Les gens sont avides de savoir, ils ne veulent plus rester sur le parvis de la foi. Que diriez-vous, bien assis dans votre banc si une connaissance venait vous dire une telle parole ? Ce n’est plus seulement un Pain de vie, une parole à croire, mais plus encore un pain de vie fait chair. Jésus fait un discours sur le pain de vie, sur le Verbe devenu chair. Dieu se révèle au grand jour! Mais c’est là toute la difficulté de son propos pour plusieurs. Il se dit pain, il se fait pour l’humanité « Pain de vie ».

On vient contester l’origine divine de Jésus. Il n’est que le fils de Joseph, le charpentier. Point à la ligne. Les murmures fusent de tous bords, de tous côtés et la foule veut savoir. Cette attitude ressemble à celles des hébreux. En relisant le chapitre 16e de l’Exode, on comprend la réflexion des exilés sur le sens des murmures face à la manne. Les juifs n’ont même pas la curiosité de savoir quelle était et d’où venait cette mystérieuse nourriture annoncée. Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre!

La première manne sollicitait déjà la foi, la multiplication des pains interpelle de façon identique, mais les foules ne saisissent pas le message. Parce qu’ils ont mangé du pain tout leur soûl, ils n’ont plus faim pour le pain venu du ciel. Eux aussi se demandent «Comment cet homme peut-il nous donner sa chair à manger? ». Quand le ventre est plein, il faut faire place au repos et au sommeil, ils ne sont pas prêts à écouter, la bouchée est trop grosse à avaler, sans forcer le jeu de mots. 

Qui s’ouvre à Jésus, est déjà sur le chemin qui mène à la vraie nourriture.  Jésus, c’est Parole fait chair. Ce jour de la multiplication des pains fut un jour d’Exode raté. Comme chez Élie, retrouvons la force de nous remettre en route. Jésus est le pain de la vie… le pain de la route.

Yvon Cousineau, c.s.c.

 

Pensée de la journée :

Le pain ne réjouit pas à lui seul le cœur, et les pauvres ont d’abord besoin d’aimer et d’être aimés, avec respect, avec tendresse. Nous sommes tous des mendiants d’amour, des pauvres qui parfois réchauffent le cœur d’autres pauvres.

Jean-Paul Vesco.

Pensée de la semaine :

Le pain de l’eucharistie n’est-il pas un grand cadeau du ciel? C’est le Christ lui-même qui le donne. Par ce pain, il se rend présent au cœur de notre quotidien, de nos rencontres, événements et réalités. Et ce pain, il procure la vie éternelle.

Michel Talbot.

Hits: 38

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!