Feuillet du 16 décembre 2018

Dimanche 16 décembre : Le troisième dimanche de l’Avent :année C

LAMPE DU SANCTUAIRE  du 16 décembre : Régent Fréchette

INTENTIONS DE PRIÈRE

 

NOS DÉFUNTS

Dimanche 16 décembre :

9 h : Feu Olivette Bouffard Sabourin – André Sabourin

 

Mercredi 19 décembre :

8 h 30 : Feu Léo Demers – ses filles

 

Dimanche 23 décembre :

9 h : Feu Krystina Blondeau – Bernard et Hélène Blondeau

 

ÉVÈNEMENTS À CÉLÉBRER

 

  1. Baptême ce dimanche 16 décembre à 11h00 de Jasmin Veilleux, né le 21 août, fils de Kevin Veilleux et de Magali Pominville-Ricard.

 

  1. 3eme dimanche de l‘Avent: « Dieu de toute joie »

Placement par la personne désignée du 3è cierge dans la Couronne de l’Avent

 

  1. Décorations de Noël: Installation du Sapinet de la Crèche de Noël et y exposer la statuette de l’enfant Jésus ou un bébé pour la crèche vivante seulement le 24 décembre.

 

4.Merci aux bénévoles qui ont partcipé à la Guignolée d’Ascot Corner, à l’initiative des Chevaliers de Colomb qui ont par ailleurs organisé la livraison des paniers de Noël depuis hier le 15 décembre.

 

5-Expositions de villages et de crèches de Noël

Dates : du 16 décembre au 13 janvier 2019

Du lundi au samedi : 11h30 à 16 :00

Dimanche : 11 :00 à 16 :00

Lieu : Cafétéria du Sanctuaire de Beauvoir

 

 

PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect.: Sophonie (3,14-18)

 Réjouis-toi, de tout ton cœur, Fille de Jérusalem! Le Seigneur a levé toutes les sentences qui pesaient sur toi.

Cantique (Is 12) Jubile, crie de joie, car il est grand au milieu de toi.

2e lect : Philippiens (4, 4-7) : ‘’Soyez toujours dans la joie du Seigneur’’

Évangile : Luc (,10-18) ‘’ Que devons-nous faire? ‘’

 

Se convertir à la “manière de Jésus”

Jean le baptiste est une figure phare du temps de l’Avent. Il a la qualité et la trempe des prophètes dont la mission et la prédication ont été rapportées dans l’Ancien Testament. Le portrait que nous en donne l’évangéliste Luc est moins provocateur que celui de Matthieu. On retient que les appels à la conversion sont adaptés aux personnes qui viennent se faire baptiser pour se préparer à la venue imminente du messie. À la question : Que devons-nous faire? Jean a une exhortation adaptée à leur condition de vie ou à leur métier. Mais en général, les appels à la conversion sont des appels à la pratique de la justice et de la paix : le partage en faveur des démunis (pour le commun des mortels), l’équité et l’honnêteté (pour les percepteurs des taxes), la non-violence (pour les soldats).

     La prédication de Jean le baptiste nous apprend que nos intentions et nos actes de conversion doivent être incarnés dans le tissu de notre vie courante. La conversion n’est pas qu’une démarche toute intérieure; elle doit être en rapport avec notre agir. Une démarche chrétienne de conversion consiste à vivre une « re-création » intérieure en se tournant vers Jésus Christ et son message évangélique. Il y a une manière de conduire sa vie et d’accomplir ses tâches qui sont communes à tous les humains, mais qui est propre aux chrétiens et chrétiennes et qui trouve son inspiration dans l’évangile. Le besoin de conversion naît habituellement de la constatation que l’on s’est éloigné de la « manière Jésus » de vivre et d’agir. Il ne s’agit pas de se prendre pour Lui, mais d’être inspiré par Lui.

     En s’inspirant des appels à une conversion concrète lancés par Jean le baptiste, le prophète inviterait les chrétiens que nous sommes à adopter cette « manière Jésus » : humanité et compassion pour les personnes travaillant dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’aide sociale; la solidarité avec les appauvris pour les personnes à l’aise; l’altruisme et le sens du bien commun pour tous; le respect de la dignité de l’autre pour les personnes en autorité; le don de soi et le pardon dans les familles. En somme, à chacun et chacune de trouver là où il ou elle a besoin d’entendre l’appel à la conversion.

Yves Guillemette, ptre

 

Pensée de la journée :

La conversion ne se vit pas seulement à l’intérieur de moi mais elle touche aussi ma manière d’être et d’agir, là où j’ai les deux pieds.

 

Pensée de la semaine :

Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu, pour Jean le baptiste dont la voix puissante et provocatrice se taira devant Jésus la Parole faite chair.

 

Hits: 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!