Feuillet du 30 septembre 2018

Feuillet paroissial du 30 septembre 2018 pour l’église Saint-Stanislas d’Ascot Corner.

Dimanche  – 30 septembre 2018 année (B). 26e dimanche du temps ordinaire.

LAMPE DU SANCTUAIRE  du 30 septembre : Gaby Breton.

Quête commandée le 30 septembre pour les besoins de l’Église du Canada.

INTENTIONS DE PRIÈRE.

 NOS DÉFUNTS.

Dimanche 30 septembre :

9 h : Feu André Lavallière – Cécile et les enfants.

 

Mercredi 3 octobre :

8h 30 : Feu Fernande Labrie – parents et amis.

 

Dimanche 7 octobre :

9 h : Feu Diane, Armand et Liliane Roy – Marcel Roy.

 

ÉVÈNEMENTS  À CÉLÉBRER.

 

1- Dimanche 30 septembre à 11 h. baptême de Olivier Jean-Sébastien Paradis, né le 14 mai 2018, fils de Jean-François Paradis et de Jessica Côté.

2- Dimanche 7 octobre de 9 h à 11 h au centre multifonctionnel, brunch des Chevaliers de Colomb.

3- Chorale des enfants :

Le Conseil paroissial de la pastorale a pris une bonne initiative de doter notre paroisse d’une chorale des enfants de 6 à 12 ans, à partir de cette année pastorale.  Mme Caroline Pepin Coulombe, musicienne talentueuse, en sera la responsable.  Elle placera une annonce à ce sujet sur le site internet de la paroisse et le journal communautaire « Aux Quatre coins », à l’intention des parents qui voudraient y faire inscrire leurs enfants.  Elle pourrait aussi assurer l’animation musicale de nos célébrations de funérailles et de mariages à l’église.  Vous pouvez la contacter au 819-565-1514.

 

PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE.

1ère lect.: Nombre 11, 25-29 « Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes. »

Psaume  : (18)(19) « Les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur. »

2e  lect. : Jacques 5, 1-6 « Vous avez amassé des richesses, mené sur cette terre une vie de luxe et de délices.  Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers qui ont moissonné vos champs, le voici qui crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues aux oreilles du Seigneur. »

 Évangile : « Ne l’empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. »

 

 Moment d’ouverture, moment de générosité.

« C’est blanc ou c’est noir! » « J’ai raison, tu as tort! » Dieu voit les choses autrement. Le fil conducteur des textes d’aujourd’hui nous est donné par Eldad et Médad. Inspirés par l’Esprit, ils prophétisent dans le camp des Israélites. Josué demande de les arrêter et Moïse voit une belle occasion pour que tous deviennent un peuple de prophètes. C’est le même refrain dans le texte de l’évangile où quelqu’un vient de chasser les esprits mauvais au nom de Jésus. Il leur répond qu’agir au nom de Dieu, c’est aussi agir en son nom. Les disciples de Jésus ont peur que leur part d’héritage ne soit trop petite, ils souhaitent réduire le cercle des héritiers !

Nous avons tous reçu les dons de l’Esprit. Dieu répand ces dons à profusion selon la vocation de chaque personne. Regardons dans nos vies, combien de fois avons-nous eu cette volonté d’arrêter l’autre, de l’empêcher d’évoluer différemment de nous. L’orgueil a une forte emprise sur nous. Trop souvent, nous ne faisons que discerner les erreurs chez les autres.

 Rappelons-nous aussi que les gestes de la vie ordinaire comme donner un verre d’eau, comme dit Jésus, est un geste qui ne restera pas sans récompense. « Agir au nom de Jésus » ce n’est pas toujours faire des miracles, mais d’être apte à nommer la source de nos actes. Tu peux, sans orgueil et avec humilité, affirmer que tu agis en son nom  parce que tu l’as invité librement à prendre place en toi. 

Le pape François rappelle fréquemment qu’il est lui-même pécheur et demande alors de prier pour lui. Il le fait presqu’à chacune de ses interventions.  Jésus ouvre largement notre cœur et nous pousse à aller vers nos frères en notre périphérie quotidienne. Pour apprendre à être libre intérieurement et être à son écoute avant tout, cela exige de passer par des renoncements difficiles parfois.

Rien ne peut nous faire peur, puisque nous visons d’abord l’amour. Talent, argent, renommée, gloire, ces valeurs sont toutes bonnes pourvu qu’elles ne nous éloignent pas du chemin de l’imitation et de l’union à Jésus. Toutefois, il faut qu’elles ne deviennent jamais notre raison de vivre, car nous n’avons qu’une demeure et elle est dans les cieux auprès du Père. C’est dans la prière et le silence que nous laissons grandir en nous l’espérance.

Le baptisé, que nous sommes, est toujours en mission, envoyé pour annoncer la Bonne Nouvelle. Le fil conducteur de nos lectures nous a menés sur la route « au nom de Jésus ». Le disciple de Jésus a les mêmes sentiments et les mêmes pensées que son maître et désire comme Moïse que Dieu donne son esprit pour faire de tous les hommes, un peuple de prophètes. Nous rendrons témoignage à la force de l’amour capable de transfigurer toute réalité humaine.

Yvon Cousineau, c.s.c.

 

Pensée de la journée :

L’amour, une fois qu’il a germé, donne des racines qui n’en finissent plus de croître.

Antoine de Saint-Exupéry

 

Intention de prière du mois :

Prions pour que les consacré(e)s réveillent leur ferveur missionnaire

et rejoignent les pauvres, les marginaux et les sans voix.

Hits: 25

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!