Feuillet du 6 décembre 2020

FEUILLET PAROISSIAL DU DIMANCHE 6 DÉCEMBRE 2020

2e Dimanche de l’Avent B

LAMPE DU SANCTUAIRE :
Jules Cadorette
– Sylvie Boucher

INTENTIONS DE MESSES POUR NOUS DÉFUNTS
Dimanche 6 décembre à 9h30
Paul-Émile Deblois –  Parents et amis
Yvan Blais 4e anniversaire –  Son épouse

Mercredi 9 décembre à 8h30
Cléophas Bastonnais : Parents et amis

Dimanche 13 décembre à 9h30
Françoise Cadorette Courtemanche 5e anniversaire – Jeanne Cadorette

FAITS ET ÉVÉNEMENTS  SAILLANTS A L’AGENDA DE NOTRE PAROISSE

L’Équipe pastorale de notre paroisse dans sa réunion préparative aux célébrations de l’Avent et des fêtes de Noël et du Nouvel An a établi l’horaire de l’avènement, des célébrations, des messes de Noël et du Nouvel An que voici:

1. Dimanche 13 décembre 2020 : célébration communautaire du pardon et de la réconciliation à 19h00 dans notre Église paroissiale Saint-Stanislas. Invitation cordiale aux paroissiens et paroissiennes qui éprouvent, dans leurs parcours de vie et la quête de sens de leur vie, le profond désir de se réconcilier avec Dieu, avec eux-mêmes et leurs proches de famille, partenaires de vie conjugale, les amis, collègues de travail ou voisins du quartier. Cette célébration pénitentielle se déroulera dans le recueillement, la prière. Elle mettra l’accent sur l’examen de conscience individuelle et communautaire et une approche personnalisée et accompagnée de la demande de pardon à Dieu, appuyée par des extraits de passages bibliques à même de servir de repères dans cette démarche.

2. Messes de la solennité de la Nativité du Seigneur Jésus-Christ

– Jeudi  24 décembre 2020: Messe de la Nativité, sans Crèche vivante à 16h00.

– Vendredi 25 décembre: Messe de Noël à 9h30 .

– Dimanche 27 décembre: messe dominicale à 9h30.

– Vendredi 1er Janvier 2021:  Nouvel An, messe d’Action de Grâce, de reconnaissance et de louanges pour ses bienfaits tout au long de l’année qui se termine bientôt et de la Nouvelle Année qui se pointe à l’horizon.

3. Réaménagement de l’horaire des messes en semaine.
À partir de janvier 2021, la messe en semaine de tous les mercredis matin à 8h30 va déménager et sera désormais célébrée, à l’intention toujours des proches, amis défunts, le  samedi de fin de semaine, à 16h00. Ce sera une messe essentiellement familiale.

4. Gracieux Avent aux fruits bénéfiques.
Invitation cordiale aux paroissiens et paroissiennes désireux d’accueillir l’enfant Jésus, à unir toutes nos prières pour que Jésus-Christ, qui vient à notre rencontre, vous accorde en ces temps de l’Avent, la grâce des dons de son Esprit de vie, d’amour, de joie, de paix et d’espérance, en ce Noël, malgré le contexte de grave crise sanitaire de Covid-19.

SOUFFLE DES  PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect.: Isaïe (40, 1-5. 9-11): « Consolez  mon peuple. Qu’il écoute cette voix qui crie dans le désert: « Préparez le chemin du Seigneur.»

Psaume 84 (85)   «Fais nous voir , Seigneur, ton amour et ton salut.»

2ième lect.: 2 Pierre 3, 8-14) : « Le seigneur prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion.»

Évangile: Marc ( 4, 1 1-8) 
« Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses  sentiers. Alors Jean parut dans le désert, proclamant  un baptême de conversion pour le pardon du péché.». 
__________________________________________________________

                      YVAN BLAIS – MESSE 4e ANNIVERSAIRE

 

À la Maison Aube-Lumière, le 1er décembre 2016, à l’âge de 61 ans, est décédé paisiblement entouré de sa famille, M. Yvan Blais, époux de Mme Lucie Davignon Blais, fils de feu Mme Suzanne Dorval et M. Albert Blais. Il demeurait à Ascot-Corner.

 

Exhortation évangélique

       Jésus, figure emblématique porteuse de l’espérance  de bonheur et du salut.

  1. Jésus est-il messager de Dieu par excellence et figure prophétique tranchante, porteuse des paroles de promesse et de l’espérance divines de bonheur et de salut, fiévreusement recherchées et attendues par tant d’êtes humains dans le monde d’aujourd’hui en proie à de multiples attentes toutes aussi nobles, légitimes que chimériques. Ce questionnement crucial me paraît présent, au coeur même des textes bibliques de référence que ce deuxième dimanche de l’Avent propose et porte à l’attention de notre raison méditative.
  2. La parole de Dieu proclamée et assimilée aujourd’hui répond par l’affirmative à ce dernier questionnement, par les messages d’exhortation prophétique des grands prophètes Isaïe et Jean Baptiste, deux voix prophétiques qui se sont levées pour prédire et annoncer l’irruption de Dieu dans notre histoire de l’humanité, par l’avènement et la venue de son Fils Jésus-Christ, dans ce monde. Il est venu y assumer, par sa naissance, notre condition humaine dans sa dignité et sa fragilité. Il s’agit là d’un puissant acte d’amour bienveillant de Dieu envers tous les humains, en réponse à leur grande attente et constante quête de sens plénier de leur vie.
  3. Selon les termes mêmes employés par ces grandes voix prophétiques, criant dans les déserts de ce monde, autrement dit des espaces de vie et d’action humains vides de présence divine, Christ est décrit et annoncé comme révélateur de son Père, dont il incarne lui-même les traits de nature divine, les attitudes, paroles et gestes salutaires et prodigieux dans l’exercice de son ministère apostolique. Son coeur habité par l’Esprit de Dieu d’amour, de bonté, de vérité, de lumière et de justice, est fondamentalement empreint d’accueil, de compassion, de pitié, de consolation, de tendresse, de générosité, de partage et de consolation.  Autant de dispositions hautement spirituelles qui font effectivement de Jésus une figure tranchante, un grand maître spirituel et religieux, un prophète, porteur de messages, de paroles et de  gestes d’espérance, de libération et de salut pour une multitude d’auditeurs et de disciples. Parmi eux les infirmes, aveugles, boiteux, sourds-muets, malades, veuf(ve)s, pécheurs, etc. Son avènement dans leur vécu quotidien du moment présent, avec leurs réalités particulières, représentent sans conteste pour chacun d’eux un événement important et significatif, mieux une Bonne Nouvelle.
  4. C’est pourquoi, l’Église nous exhorte tous à faire de ce temps de l’Avent une période, non pas de vaine et ennuyante attente, mais un moment propice à la préparation intérieure, à un travail de transformation profonde de notre être, de nos échelles de valeurs personnelles, pour une gracieuse rencontre bienveillante, gratifiante et sanctifiante avec le Seigneur Jésus-Christ, Emmanuel, qui vient à notre rencontre, à l’occasion du mémorial de son anniversaire de naissance dans ce monde.

Frère et serviteur

Bernard Mutombo M. Leng Leng

Feuillet-20201206-1

 

 

 

 

 

 

Vues : 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!