Feuillet du 3 février 2019

Dimanche 3 février: 4e dimanche du temps ordinaire année C 

LAMPE DU SANCTUAIRE  Personne

INTENTIONS DE PRIÈRE

 NOS DÉFUNTS

Dimanche 3 février:

9h: Feu Léo Demers–ses filles

 

Mercredi 6 février

8h30: Feu Rollande Clément–Ronald Clément

 

Dimanche 10 février

9h: Feu Maurice Ruel–chevaliers de Colomb

 

ÉVÈNEMENTS  À CÉLÉBRER

  1. Besoin des prières.

Des personnes croyantes de notre communauté chrétienne, qui ressentent un besoin réel de prières, pour elles-mêmes, leurs proches  et amis, au regard des réalités et situations vécues, sont cordialement bienvenues au groupe de prières paroissial de dévotion mariale. Le groupe prie le chapelet, à diverses intentions, tous les mercredis de la semaine, 15 minutes avant le début de la messe de 8h30.  

  1. Journée de ressourcement pour couples

 Aux couples de notre paroisse impliqués dans un projet de mariage religieux, prière d’examiner la possibilité de mobiliser votre temps de disponibilité et vos ressources pour tirer meilleur parti des précieux moments de partage et de développement humain et spirituel que vous offre la journée de ressourcement pour couples, animée par Christiane Gaouette et Richard Thomson.

Thème : «Partenaires d’amour pour se faire Etre mutuellement. Comment l’amour peut-il devenir un partenaire  au service de l’unité du couple ?»

Date : Samedi 16 février  2019 ;  Heure : 9h à 16h30 ; Inscription : Tel  450 372-5123 Cout : 110$

 

PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect.: Jéremie (1, 4-5.17-19) « Avant que tu viennes  au jour, je t’ai consacré.. Je  fais de toi un prophète  pour les nations. Lève-toi…»

 

Psaume : 70(71) « Sans fin, je proclamerai ta justice et ton salut»

Psaume : Evangile : Luc (4,21-30)

« Aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.»

 

2ième lect: Corinthiens (12,31-13,13)

«Recherchez avec ardeur les dons les plus grand. Et le chemin de l’excellence : ne pas manquer l’amour.».

 

 Une Parole provovcante… et la vôtre?

Après son baptême dans le Jourdain, près de Jéricho en Judée, Jésus revient en Galilée. Il s’établit dans la maison de Pierre, à Capharnaüm, une petite ville en bordure du lac de Génésareth, réputée pour être cosmopolite, car située sur une route commerciale névralgique. De là il rayonne en prédicateur itinérant, s’arrêtant dans les synagogues pour y enseigner les Juifs. L’évangéliste note que Jésus remporte un certain succès : sa renommée se répand, on fait son éloge, on l’écoute avec étonnement. Les choses vont se gâcher à Nazareth, dans la synagogue du petit village où Jésus a grandi.

Rappelons que Jésus y a lu un passage du prophète Isaïe : L’Esprit du Seigneur est sur moi… Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres… apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur (Is 61,1-2). Jésus entend faire de ces paroles l’inspiration de l’Évangile : Cette parole de l’Écriture, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit (Lc 4,21). Il faudra les considérer comme la clé de lecture de sa mission prophétique. Quand on lit le passage d’évangile de ce dimanche (Lc 4,21-30), Jésus a dû en dire davantage puisque les gens se posent la question : Pour qui se prend-il, ce fils de Joseph qu’on a vu grandir? Jésus en rajoute. Excusez l’expression, mais il faut dire qu’il « a couru un peu après le trouble », en évoquant la figure des prophètes Élie et Élisée qui ont agi en faveur de non juifs : une femme de Sarepta et un général syrien Naaman. La foi de ces deux païens dévoile l’incrédulité des gens de Nazareth. Il s’ensuit une collision entre le projet missionnaire de Jésus et la révélation des intentions secrètes du cœur humain.

Aujourd’hui encore, la parole de Jésus nous questionne par sa vérité. Elle nous oblige à plonger au fond de nous-mêmes et à évaluer les tendances de notre manière d’être et d’agir. Nous sommes plus ou moins réfractaires au message évangélique. Il nous arrive parfois de succomber à la tentation de choisir ce qui nous convient et nous dérange le moins, au risque de résister à la dimension prophétique et évangélique de notre agir.  Et on peut avoir la surprise de découvrir cette inspiration chez des personnes qui ne se réclament pas de la foi chrétienne mais se dévouent corps et âme comme proches aidants, ou sont engagées dans la promotion de la justice, ou l’éducation populaire, ou la défense de l’environnement, ou toute autre action au service de la dignité humaine.

Yves Guillemette, ptre

 

Pensée de la journée :

Nous avons toujours la liberté de choisir les circonstances où l’évangile s’appliquera dans notre vie, ou ne s’appliquera pas, mais nous serons toujours confrontés à notre vérité.

 

Pensée de la semaine :

On dit souvent que les écrits restent et que les paroles s’envolent, mais les actions inspirées par l’évangile laissent des traces permanentes.

 

 

 

Hits: 3

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!