Feuillet du 8 juillet 2018

Dimanche  – 8 juillet 2018 année (B). 14e dimanche du temps ordinaire

LAMPE DU SANCTUAIRE  du 8 juillet : un ami de la paroisse

INTENTIONS DE PRIÈRE

 NOS DÉFUNTS

 

Dimanche 8 juillet :

9 h : Feu Armand, Liliane, Diane Roy – Marcel Roy

 

Dimanche 15 juillet :

9 h : Feu Roma Riendeau – Hélène et la famille

 

EN SEMAINE 

NOS DÉFUNTS

 

Mercredi 11 juillet :

19 h : Feu Lauréat Blais – parents et amis

 

ÉVÈNEMENT  À CÉLÉBRER

 

FÊTE DU PÈRE ÉTERNEL

 

DIMANCHE 5 AOÛT 2018

AU SANCTUAIRE DU SACRÉ-CŒUR DE BEAUVOIR

675, côte de Beauvoir, Sherbrooke

 

ACTIVITÉS PRÉPARATOIRES

 

JEUDI 2 AOÛT 2018

19 h 00       Célébration eucharistique suivie de 40 HEURES D’ADORATION jusqu’au SAMEDI 4 août, 11 h.

 

SAMEDI 4 AOÛT 2018

11 h 00       Célébration eucharistique

13 h 30       Accueil, chants

14 h 00       Enseignement par P. Yvan Carré, m.s.

15 h 00       Chapelet et litanies à l’Esprit Saint

15 h 30       Enseignement : P. Yvan Carré,

16 h 00       Consécration à l’Esprit Saint

 

DIMANCHE 5 AOÛT 2018

13 h 30       Accueil et animation : Famille Myriam Bethléem

14 h 30       Enseignement : P. Yvan Carré

15 h 30       Animation : Famille Myriam Bethléem

16 h 00       Messe et Consécration au Père éternel

 

PAROLES DE  DIEU DE CE DIMANCHE

1ère lect. : Ez. 2,2-5  

« C’est une engeance de rebelles : ils sauront qu’il y a un prophète au milieu d’eux.» 

 

Psaume 122(123) ; « Nos yeux sont levés vers le Seigneur tant qu’Il nous prenne en pitié.»

 

2e lect. : 2 Cor 12,7- 40

« Je me montrerai fier de mes faiblesses, afin que la puissance de la miséricorde du Christ se manifeste en moi.»

 

  Évangile  :  Mc 6,1-6 :

Jésus part pour son pays…Le jour du sabbat, il se met à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « d’où cela lui vient-il Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie… ?  Jésus leur dit : «Un prophète n’est méprisé que dans son pays.»

 

 Gens d’ailleurs et gens d’ici

   Nul n’est prophète en son pays dit le proverbe. Jésus aussi en a fait la dure expérience. Passant dans son lieu d’origine (Nazareth et sa région) il prend la parole à la synagogue, enseigne et fait quelques guérisons. Loin de se réjouir, les gens de son village se mettent à le dénigrer. Pour qui se prend-il? On connaît son père, sa mère, sa parenté. Et ils étaient profondément choqués à son sujet (Mc 6,3).

Notre attitude à l’égard des gens exceptionnels est souvent très étrange. C’est comme si le succès d’un des nôtres nous humiliait. Peut-être inconsciemment souhaiterions-nous nous aussi connaître la gloire et la renommée, avoir du succès, faire de l’argent, devenir une vedette, devenir artiste ou ministre. Devant le succès d’un des nôtres, nous nous sentons personnellement humiliés et notre cœur s’enferme dans le ressentiment.

Parfois, nous avons le même sentiment mais cette fois-là à l’égard d’un étranger. Un immigrant arrive, s’adapte, bûche, travaille d’arrache-pied et le voilà qui réussit. Et voilà que nous nous sentons amoindris. Comment se fait-il qu’il parvienne à de tels succès alors qu’il n’est pas des nôtres? Nous autres on peine et on en arrache et voilà que cet étranger vole nos emplois, gagne les médailles, devient une vedette!

Bref, nous risquons d’être toujours mécontents, contre celui qui vient d’ici parce qu’il vient d’ici, contre celui qui vient d’ailleurs parce qu’il vient d’ailleurs. Cela prend beaucoup de maturité pour se réjouir du succès des autres. Il semble même que cela soit encore plus difficile si la personne qui réussit ressemble à un prophète. Car le prophète secoue souvent la cage : il hurle, dénonce, démasque. Pire encore, il parle parfois au nom de Dieu, de la justice, de la vérité.

Chacun (chacune) de nous est renvoyé à son propre miroir. Notre colère contre les autres est souvent le révélateur de nos propres mensonges, de nos démissions. Heureuse la personne qui se réjouit du bien qui se fait, quel qu’en soit l’auteur, et qui apprend ainsi à rendre grâce. C’est la seule sagesse.

 

Pensée de la journée :

Heureuse la personne qui se réjouit du bien qui se fait,

quel qu’en soit l’auteur, et qui apprend ainsi à rendre grâce.

André Beauchamp

 

Pensée de la semaine :

Notre colère contre les autres est souvent le révélateur

de nos propres mensonges, de nos démissions.

André Beauchamp

Hits: 15

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!