Homélie du 3ème dimanche du Carême 2019

L’homélie du 3ème dimanche du Carême avec l’abbé Bernard Mutombo, à l’église Saint-Stanislas d’Ascot Corner, le 24 mars 2019.

Pour seulement écouter l’homélie, cliquez sur la flèche ci-dessous: Pour visualiser l’homélie, cliquer sur la flèche rouge qui se trouve au centre de la vidéo ci-dessous. KTO Télévision catholique retransmet en français la plupart des directs exceptionnels du Pape, depuis Rome. Visitez leur site en cliquant sur le lien qui se trouve plus bas.

 

Pour visualiser l’homélie, cliquer sur la flèche rouge qui se trouve au centre de la vidéo ci-dessous:

 

Pour écouter la messe au complet, cliquez sur la flèche ci-dessous:

 

KTO Télévision catholique retransmet en français la plupart des directs exceptionnels du Pape, depuis Rome. Visitez leur site en cliquant sur le lien ci-dessous: 

KTO Télévision catholique

 

MASSACRE DES GALILÉENS PAR PILATE ET EFFONDREMENT DE LA TOUR DE SILOÉ.

1. Jésus saisit, en ce 3ème dimanche de carême, l’occasion des évènements tragiques et d’une métaphore pour appeler les gens à son écoute à la conversion et au détournement du mal. Les gens venaient de lui rapporter notamment l’odieux massacre des Galiléens perpétré par Pilate, gouverneur romain, et la mort de plusieurs personnes suite à l’effondrement de la tour de Siloé. De nos jours, particulièment en cette période d’hiver, plusieurs édifices se sont écroulés sous le poids de la glace accumulée sur les toitures ou encore suite aux vents et tempêtes d’hiver. Des personnes qui périssent de manière tragique dans ces catastrophes seraient-t-elles de plus grands pécheurs, demande Jésus à ses auditeurs?
Si tel n’est pas le cas, alors il les exhorte tous à en apprendre la leçon. Nous sommes donc tous appelés à profiter au maximum des opportunités offertes par ce temps de carême, pour une évaluation de notre vie et l’obtention des grâces de bienveillance et de miséricorde de Dieu.

2. Sous un autre registre, Jésus nous questionne dans la parabole du figuier stérile : nous sommes pareils à ce figuier improductif et inutile? En clair, la métaphore du figuier nous invite à prendre conscience en ce temps de carême de nos incapactités qui nous nous empêchent de mettre en valeur nos talents et ressources potentielles reçus généreusement du Seigneur pour en produire de bons fruits en abondance, en vue de notre pleine croissance spirituelle personnelle et collective pour la plus grande gloire de Dieu. Notre engagement dans cette double voie de conversion permanente et de
plein accomplissement ne pourra produire du fruit que s’il est ranimé par le feu du brasier de l’Esprit et régulièrement nourri du lait et du miel de la parole de Dieu.

En cette troisième semaine de carême, puissions-nous renouveler notre fidélité au Christ et à son appel à le suivre sans condition et en toute circonstance.

Abbé Bernard Mutombo
3ème dimanche de carême C -du 24 mars 2019
Homélie donnée en l’église Saint Stanislas d’Ascot Corner

Hits: 18

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!