Homélie du 8e dimanche du Temps Ordinaire 2019

L’homélie du 8e dimanche du Temps Ordinaire avec l’abbé Bernard Mutombo, à l’église Saint-Stanislas d’Ascot Corner, le 3 mars 2019.

Pour seulement écouter l’homélie, cliquez sur la flèche ci-dessous: Pour visualiser l’homélie, cliquer sur la flèche rouge qui se trouve au centre de la vidéo ci-dessous. KTO Télévision catholique retransmet en français la plupart des directs exceptionnels du Pape, depuis Rome. Visitez leur site en cliquant sur le lien qui se trouve plus bas.

 

Pour visualiser l’homélie, cliquer sur la flèche rouge qui se trouve au centre de la vidéo ci-dessous:

 

Pour écouter la messe au complet, cliquez sur la flèche ci-dessous:

 

KTO Télévision catholique retransmet en français la plupart des directs exceptionnels du Pape, depuis Rome. Visitez leur site en cliquant sur le lien ci-dessous: 

KTO Télévision catholique

      GÉRONS AVEC DISCERNEMENT ET PRUDENCE NOS ACTES DE PAROLE

  1. La parole de notre bouche dévoile notre profond et ses pensées secrètes et leurs fruits. Pour nous faire saisir cette réalité se refuse à tout langage philosophique et psychologique. Il préfère plutôt un langage très proche et familier du monde rural, agricole et artisanal, collé aux réalités de ce milieu que sont les arbres, les fruits, le four, le tamis. Autant des terminologies qui évoquent à la fois tout un riche univers de sagesse, de savoir, de pratique qui décrit la culture humaine dans sa diversité. Pour nous enseigner sa sagesse divine Dieu, comme Jésus son Fils, se révèlent d’excellents pédagogues, experts  de diverses professions tantôt agro-pastorale, tantôt artisanale, communicatrice ou médicale.

  2. Ainsi Jésus aperçoit un sujet humain qui parle et communique avec ses semblables comme un arbre, dont on reconnaît la vocation naturelle et la valeur à la qualité et aux propriétés spécifiques de se fruits. « C’est le fruit qui manifeste la qualité d’un arbre. Un bon arbre  ne donne pas de fruit pourri, jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit. Dans la même optiqe Ben Sirac le Sage nous apprend que «la parole fait connaître les sentiments ; que les petits côtés et la grandeur d’un homme apparaissent dans ses propos», L’évangéliste Luc de conclure pour sa part: « L’homme bon tire le bien du trésor de son coeur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son coeur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du coeur.»

  3. Comment sommes perçus par les gens de notre entourage ? Homme ou femme de bien, admiré, édifiant, sympathique… ? Ou encore méchant, menteur, peu fiable, antipathique, escroc, violent, agresseur etc. Effort d’évaluation à faire pour chacun et chacune au seuil du Carême qui s’annonce. A la lumière de la parole de Dieu de ce dimanche, prenons donc garde à tout ce que nous faisons échapper de nos bouches et sachons gérer avec discernement nos actes de parole et de communication. Leur enjeu est interférer à la fois sur notre profil, notre réputation et notre image.

Homélie du 8ème dimanche ordinaire Année C du 3 mars 2019 en l’église Saint Stanislas-K. d’Ascot Corner.

Abbé BernardMutombo

 

Image gracieuseté de Pexel

Hits: 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!