Feuillet du 10 mars 2019

Dimanche 10 mars: premier dimanche de Carême année C 

LAMPE DU SANCTUAIRE  Un ami de la paroisse

INTENTIONS DE PRIÈRE

 NOS DÉFUNTS

 

Dimanche 10 mars

9h: Feu Michel Demers–Denis et Manon Demers

 

Mercredi 13 mars

8h30: Feu Fernande Labrie–parents et amis

 

Dimanche 17 mars

9h: Feu Léo Demers–ses filles

 

ÉVÈNEMENTS À CÉLÉBRER

 

  1. Baptême de Maxence Gingras: fils de Sébastien Mercier Gingras et de Marie Gabrielle Granger, à 11h00.

 

2, Réunion de l’exécutif des Chevaliers de Colomb, le lundi 11 mars à 19h00.

 

  1. Dimanche de la parole de Dieu 2019

Dans sa lettre apostolique «Misericordia et misera » qui marquait la fin de l’année de la miséricorde, le pape François a exprimé le souhait que soit mis en place un Dimanche de la Parole,  lors duquel les communautés chrétiennes seraient appelées à renouveler leur engagement à diffuser, faire connaître et approfondir l’Écriture Sainte. 

Afin de répondre à cet appel du pape, SOCABI a préparé quatre démarches qui portent sur la parabole du bon Samaritain (Lc 10, 25-37). Il s’agit de quatre approches complémentaires à vivre sous des modalités différentes : comme individu, en petit groupe de partage, en famille ou en grand groupe. Tous pourront trouver la démarche qui correspond le mieux à leur situation.  Ces démarches s’adressent tant aux responsables de l’animation pastorale en paroisse qu’aux personnes, communautés religieuses, groupes de partage et familles qui désirent méditer, comprendre, célébrer et témoigner de la miséricorde de Dieu.  Ces démarches sont disponibles gratuitement au  www.socabi.org/dimanche-de-la-parole

 

PAROLES DE DIEU DE CE DIMANCHE

 1ère lect : Deutéronome (26, 4-10) :

« Voici maintenant que je t’apporte les prémices des fruits du sol que tu m’as donné, Seigneur.»

 

 Psaume : 90, (91) : « Sois avec moi, Seigneur., dans mon épreuve.»

  

2ième lect : Romains (10,8-13)

« Près de toi est la Parole.  Elle est dans ta bouche et dans ton cœur.  Car, c’est avec le cœur que l’on croit pour devenir juste, c’est avec la bouche que l’on affirme sa foi pour parvenir au salut.». L’Écriture dit : «Quiconque met en Lui sa foi ne connaîtra pas la honte..»

  

Évangile : Luc (4, 1-13)
«
Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable.»

 Le diable en chacun de nous

Il est bien commode de se représenter le mal comme extérieur à nous. Le mal, ce sont les autres, les ennemis, les méchants. Regardez un enfant qui, marchant trop vite, se heurte sur un meuble et se fait mal.  Il se retourne, regarde le meuble et, de rage, lui donne un bon coup de pied. Le message est clair : au lieu de s’en prendre à lui-même d’avoir heurté un objet déjà là, l’enfant se dit que c’est le meuble qui l’a frappé. En conséquence, il cherche à se venger.

Évoquant les tentations auxquelles Jésus a fait face, l’évangile présente ainsi un dialogue entre le diable et Jésus. Le diable est celui qui brise l’harmonie, l’unité. Il est le diviseur. Le récit évoque trois soifs qui déchirent notre âme et notre unité intérieure : le pain, le pouvoir, la magie. Chacun d’entre nous peut faire sa liste de tentations ou de divisions intérieures : à 15 ans, la drogue; à 20 ans, le succès; à 30 ans l’argent; à 40 ans le pouvoir, sans oublier les pulsions de la libido et le désir de vengeance. Le diable, c’est la force en nous qui divise notre être, notre unité intérieure, notre relation avec autrui, notre relation à Dieu, notre relation à l’environnement.

Comment y résister? En faisant des liens, en refusant cette déchirure et en rétablissant notre relation avec nous-mêmes, les autres, Dieu. À chaque tentation, Jésus répond en se référant à la Parole de Dieu. La Parole est dans ta bouche, dans ton cœur. La Parole est ce par quoi constamment Dieu se relie à nous. Elle est aussi ce qui nous rattache aux autres.

Ne laissez pas le diable en vous vous enfermer dans le silence pour déchirer votre être. Laissez circuler la Parole et le diable devient muet.

André Beauchamp

  

Pensée de la journée :

La meilleure manière de connaître nos défauts, c’est de voir ce qui nous irrite chez les autres.

Anthony Di Mello

 

Pensée de la semaine :

La grande vocation de l’homme est de servir plutôt que de dominer.

 Albert Einstein

Hits: 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!