Un enfant nous plonge dans nos rêves

Un enfant nous plonge dans nos rêves

Dans un groupe, dès qu’il y a un jeune enfant, ce dernier devient rapidement un puissant pôle d’attraction. Tous s’en approchent, lui font faire des risettes, lui caressent les joues, le menton, les mains… Plusieurs, les femmes surtout, veulent le prendre dans leurs bras pour mieux le dorloter et le cajoler.
Dans un groupe, un jeune enfant devient facilement et spontanément la grande vedette. Le poète indien Tagore disait qu’à chaque fois qu’un enfant naît sur la terre, c’est la preuve que Dieu n’est pas découragé de l’humanité.
C’est fragile un petit enfant, mais en même temps, c’est très fort. Les beaux grands yeux d’un enfant sont deux portes qui s’ouvrent sur le ciel et ses nombreux sourires se reflètent sur les murs du paradis. Un petit enfant est un ange que Dieu prête aux parents pour quelque temps… Tous ceux et celles d’entre nous qui ont eu des enfants comprennent mieux ces mots.

Le Fils de Dieu

Un enfant nous est né, un fils nous a été donné. Son nom est Jésus (le Seigneur sauve). Il est le Fils du Dieu très haut. C’est notre Rédempteur. Approchons-nous de lui comme l’ont fait les bergers et les mages. Il est pour nous un merveilleux conseiller, un Dieu fort, le prince de la paix comme nous le décrit le prophète Isaïe.
Approchons-nous de lui, n’ayons pas peur. Donnons-lui nos péchés, confions-lui notre vie. Prions-le de nous donner sa paix, sa compassion, sa miséricorde… Prions-le de nous libérer de nos dépendances et de nos misères. Ce sauveur qui nous est donné nous comblera de ses dons et de sa tendresse.
En ce temps de l’avent, prenons le temps de dire à ce sauveur que nous l’acceptons comme notre frère et notre maître. Le prophète Isaïe nous dit que cet enfant de Bethléem est un merveilleux conseiller.
Il a les paroles de vie éternelle. Quand nous sommes dans la noirceur, quand nous vivons dans la déprime, quand tout va mal autour de soi et au-dedans de soi, tournons-nous avec confiance vers cet enfant. Nous disons souvent que «la vérité sort de la bouche des enfants». Ce dicton s’applique très bien à cet enfant de Bethléem.

Un artisan de paix

Le prophète Isaïe nous dit aussi que cet enfant est le prince de la paix. Jésus est cet artisan de paix : sa vie fut remplie de tendresse, de miséricorde et de pardon.
Grâce au don qu’il a fait de sa vie, nous sommes réconciliés avec Dieu notre Père. Grâce au don qu’il a fait de sa vie, nous sommes aussi réconciliés avec nos frères et sœurs.
En ces jours de Noël, Dieu répand sa paix dans nos cœurs. En ces jours de Noël, prenons le temps de nous agenouiller devant la crèche en gardant quelques instants de silence et en y contemplant ces personnages radieux : Marie et Joseph, les bergers, les mages.
Ces moments de prière vous combleront de la paix descendue du ciel.
Je vous souhaite un très joyeux Noël. Réjouissez-vous, célébrez le salut qui vous est donné.
Que la paix et la lumière illuminent vos maisons et vos cœurs.

Richard Beaulé

 

Tiré de la revue Ensemble – Revue d’information de l’archidiocèse de Sherbrooke Volume 48 no 4

Hits: 33

Michel Lessard Massothérapeute
Les Terreaux MN
Pharmacie Familiprix Ascot Corner
Garage Roberge Gaudreault
Les Distributions Payeur Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!