Homélie du 6e dimanche du Temps Ordinaire 2019

L’homélie du 6e dimanche du Temps Ordinaire avec l’abbé Bernard Mutombo, à l’église Saint-Stanislas d’Ascot Corner, le 17 février 2019.

Pour seulement écouter l’homélie, cliquez sur la flèche ci-dessous: Pour visualiser l’homélie, cliquer sur la flèche rouge qui se trouve au centre de la vidéo ci-dessous. KTO Télévision catholique retransmet en français la plupart des directs exceptionnels du Pape, depuis Rome. Visitez leur site en cliquant sur le lien qui se trouve plus bas.

 

Pour visualiser l’homélie, cliquer sur la flèche rouge qui se trouve au centre de la vidéo ci-dessous:

 

Pour écouter la messe au complet, cliquez sur la flèche ci-dessous:

 

KTO Télévision catholique retransmet en français la plupart des directs exceptionnels du Pape, depuis Rome. Visitez leur site en cliquant sur le lien ci-dessous: 

KTO Télévision catholique

 

                                                                                     HEUREUX, ÊTES-VOUS !

 

  1. De grands maîtres d’écoles de sagesse, du savoir, de spiritualité et d’initiation aux diverses mystiques, sans oublier les professionnels de santé et des thérapies du bien-être, médécins, psychothérapeutes, se sont toujours appliqués et s’appliquent encore à enseigner aux sujets humains, en quête du mieux être et du bonheur, les règles et techniques de l’art vivre heureux et de sauvegarder leur intégrité. Leur apport est d’autant plus utiles et précieux que nous prenons conscience d’énormes défis et de multiples problèmes de santé physique et mentale, d’équilibre psychique, de diverses formes de violence, d’intimidation et d’agression, des stress inhérents aux styles, rythmes et contraintes de la vie sociale et professionnelle d’aujourd’hui qui nous empêchent d’être heureux.

 

  1. En ce sixième dimanche ordinaire, dans l’évangile selon saint Luc (Lc 6,17.20-26), indissociable du discours sur la montagne rapporté par Mt 5, 1-12), Jésus se révèle comme un des plus éminents maîtres d’école de la vie bienheureuse. Ses enseignements à ses disciples sur ce sujet sont connus sous l’appellation de «Béatitudes» Une véritable charte, pour qui voudrait avoir une vie humaine heureuse et comblée.

    Cependant la charte des béatitudes se démarque des guides de nombreux maîtres d’écoles de tout bord de ce monde sur trois registres innovateurs. Elle dépasse leur caractère par trop généraliste, par sa connexion directe avec les réalités et conditions objectives de ses auditeurs. Elle s’adresse en priorité aux catégories de personnes périphériques de la société, en proie aux diverses formes de détresse, parmi  les plus faibles, sinistrés et vulnérables. «Bienheureux vous les pauvres, les endeuillés en pleurs, les mal-aimés, détestés, exclus, les méprisés.» «Réjouissez-vous et tressaillez de joie.» La bonne nouvelle que Jésus leur apporte est la joie de leur libération du joug de ces jougs de servitude, d’injustice, d’exclusion et d’exploitation par les nantis de ce monde. Jésus leur accorde particulièrement sa présence et bienveillante ; il leur montre le chemin de vie heureuse, celui de l’instauration dans leur vie du règn,e de l’amour miséricordieux de Dieu pour tous, sans exclusion.   Pour Jésus, la joie est une disposition de cœur et d’esprit, une attitude de vie qui doit imprégner tout l’être du disciple du Christ. Elle doit rejaillir sur ses relations, ses activités et engagements, ses réactions aux événements même tragiques de sa vie tels que la maladie, le deuil, l’injustice, les tribulations. Cette joie trouve son fondement et sa source dans la relation d’amour fidèle avec Dieu, dans la foi et la confiance indéectible en Dieu, par dessus toutes les formes de certitudes, de solutions  et édifices humains bâtis sur du sable mouvant et entachés de précarité.

     

  1. Que la parole de Dieu de ce dimache nous aide tous à prendre conscience de notre pauvreté radicale, de la précarité de notre condition et vie humaines. Le chemin de la réussite et de l’épanouissement plénier de celle-ci demeure caché en Dieu. Jésus, son fils et notre Seigneur nous en a dévoilé aujourd’hui le secret, en tant que ses disciples.

 

Homélie de Abbé Bernard Mutombo

6ème dimanche ordinaire-C  du 17 février 2019, en l’église St-Stanislas d’Ascot Corner.

Hits: 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!